Traitement des émissions canalisées de COV : lorsque les préoccupations environnementales rejoignent celles des économies d’énergie.

Ce retour d’expérience concerne une société spécialisée dans la fabrication d’emballages métalliques (bouteilles, aérosols). Ces produits sont revêtus à l’intérieur et à l’extérieur avec des revêtements organiques (laques et vernis).

Ces activités de revêtements organiques génèrent des émissions de Composés Organiques Volatils (COV), qui sont réglementées par l’arrêté ministériel du 2 février 1998. Lire la suite »