Les émissions polluantes dues aux crématoriums

Cette publication résume les résultats d’une étude approfondie sur les pollutions engendrées par la crémation, réalisée par Christine DELAHAYE, ingénieur chimiste, à la demande de l’ADOC (Association pour les Droits et Obligations de Crématoriums).

La crémation est un procédé par lequel sous l’action d’une température élevée (800 à 1200 degrés Celsius) et de l’évaporation, les restes humains (constitués de 75% d’eau, 20/25% de calcium et 0/5% de divers (prothèses, bijoux, amalgames dentaires) sont réduits en fragments d’ossements et en cendres.

La combustion du corps et du cercueil génère des poussières et des émanations toxiques (gaz carbonique, oxyde d’azote mercure) à la fois issues, des matières brûlées et du combustible utilisé. Ces poussières et émanations toxiques sont ensuite rebrûlées en chambre post-combustion pour en réduire la teneur dans les fumées rejetées. Lire la suite »

1.2 millions d’euros de gain pour le traitement des émissions de Composés Organiques Volatils COV grâce au Schéma de Maîtrise des Emissions SME

Le retour d’expérience présenté concerne une société fournisseur de l’industrie aéronautique.  L’objet de cette publication est d’insister sur la phase préliminaire d’étude de la réglementation indispensable avant de s’engager dans les investissements nécessaires à la mise en conformité réglementaire et sur les économies qui peuvent découler de cette analyse amont approfondie. Lire la suite »

Socoplan récompensé à Pollutec pour le traitement biologique des rejets de Composés Organiques Volatils COV

Prix entreprises et environnement :
Le Meeddat récompense neuf entreprises qui agissent de Troyes au Nicaragua

Comme chaque année, le Meeddat, en partenariat avec l’association Orée, le Crédit coopératif et Environnement Magazine, récompense, à travers le Prix entreprises et environnement, des entreprises qui mènent une politique volontariste de développement durable.

Les lauréats ont reçu leur récompense hier mardi 2 décembre 2008 sur le Plateau Pollutec TV des mains de Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, et les meilleurs d’entre eux représenteront la France aux prochains European Business Awards for the Environment.

Remise des trophées par Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie

Remise des trophées par Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie

Dans la catégorie PME-PMI,  la société SOCOPLAN (secteur de l’industrie de l’emballage) a reçu le deuxième Prix des Trophées des Technologies Economes et Propres catégorie PME-PMI, pour la mise en place du traitement biologique des émissions de Composés Organiques Volatils COV sur son site d’impression.

Lire la suite »

Mise en place d’un Schéma de Maîtrise des Emissions (SME) de Composés Organiques Volatils COV pour un site à activités multiples

C’est l’histoire d’un débat contradictoire réussi avec la DRIRE qui démontre l’intérêt d’étudier de manière approfondie la réglementation concernant les émissions de Composés Organiques Volatils (COV), applicable au site. A l’origine, un site d’un équipementier de l’industrie automobile, comprenant deux activités utilisant des solvants et donc générant chacune des émissions de Composés Organiques Volatils COV : une activité d’application peinture et une activité d’encollage : Ces 2 activités utilisant des produits avec solvants.

Dans le cadre du respect des prescriptions de l’arrêté ministériel du 2 février 1998, L’exploitant a choisi de mettre en œuvre un Schéma de Maîtrise des Emissions (SME) et a abandonné l’option respect des Valeurs Limites d’Emissions (VLE).

Conformément à la circulaire d’application du Schéma de Maîtrise des Emissions (SME) du 23 décembre 2003, il calcule l’Emission Annuelle Cible (EAC) de la manière suivante : Lire la suite »

Formation sur les émissions de Composés Organiques Volatils COV

Une formation sur la gestion des émissions de Composés Organiques Volatils (COV) aura lieu à Marseille le 16 octobre 2008. Cette formation est organisée par Environnement-Industrie, association interprofessionnelle des industries de la région PACA engagées dans une gestion durable de leur environnement et des risques.

Christine Delahaye sera l’intervenant formateur. Elle traitera les points suivants :

1- rappels sur la réglementation française (arrêté ministériel du 2 février 1998)

2- Le diagnostic des émissions de Composés Organiques Volatils COV

3- Le Plan de Gestion des Solvants (PGS)

4- Le Schéma de Maîtrise des Emissions (SME)

5- Les techniques de traitement des émissions de Composés Organiques Volatils COV (dépollution par traitement thermique régénératif, récupératif, catalytique, incinérateur, biologique, charbon actif, concentration sur zéolithe etc)

Pour de plus amples renseignements, contacter Christine Delahaye :

Téléphone 01 48 77 78 90.

Cardinal Health s’est équipé d’un épurateur catalytique pour le traitement des émissions de Composés Organiques Volatils COV

Cardinal Health, anciennement LCO Santé située à Osny (95) conçoit et fabrique des produits pour l’industrie pharmaceutique dans deux domaines bien distincts : les principes actifs d’origine biologique ; la sous-traitance de spécialités pharmaceutiques. Ces activités génèrent des émissions de COV (Composés Organiques Volatils) qui dépassent les valeurs autorisées par la réglementation (arrêté ministériel du 2 février 1998) à partir du 30 octobre 2005, notamment en ce qui concerne les émissions canalisées. L’établissement est ainsi un exemple typique des petites entreprises concernées par le renforcement de la réglementation sur les émissions de Composés Organiques Volatils COV. Lire la suite »

Emissions de Composés Organiques Volatils COV : choix entre Valeurs Limites d’Emissions VLE et Schéma de Maîtrise des Emissions SME:

L’arrêté ministériel du 2 février 1998 modifié pour les installations soumises à autorisation ou les arrêtés types pour les installations soumises à déclaration définissent les prescriptions à respecter en matière de rejets des émissions de Composés Organiques Volatils (COV).

Après avoir réalisé son Plan de Gestion des Solvants PGS qui permet de quantifier les émissions de Composés Organiques Volatils COV, pour déterminer si ces rejets COV sont conformes à la réglementation l’exploitant a le choix entre deux options réglementaires :

1. le respect des Valeurs Limites d’Emissions (VLE) canalisées et diffuses qui se traduit par des impositions au niveau :

  • des concentrations en Composés Organiques Volatils COV dans les extractions des installations,
  • de la quantité d’ émissions diffuses de Composés Organiques Volatils COV (souvent exprimée par un % maximum de l’utilisation annuelle de solvants).

2. la mise en œuvre d’un Schéma de Maîtrise des Emissions (SME) qui permet de s’affranchir des Valeurs Limites d’Emissions (VLE) canalisées et diffuses, tout en respectant une émission globale appelée l’ Emission Annuelle Cible (EAC). Lire la suite »

Le traitement biologique confirme son efficacité dans l’élimination des Composés Organiques Volatils COV

La société SOCOPLAN, située à Airvault (79), fait partie du groupe ILEOS. Elle appartient à l’industrie de l’emballage. Elle fabrique des sachets individuels pour des produits cosmétiques. Pour la finition et la protection des produits fabriqués, le site dispose de trois rotatives d’application d’encres en héliogravure et deux contrecolleuses. Ces installations rejettent à l’atmosphère des Composés Organiques Volatils (COV), qui sont nuisibles pour l’environnement. Pour connaître sa situation par rapport à la réglementation (arrêté du 2 février 1998 modifié), la société SOCOPLAN s’engage en 2005, dans un diagnostic des émissions COV financé par L’ADEME.
Lire la suite »

La société AURYS, filiale du groupe SAINT GOBAIN, traite ses rejets de Composés Organiques Volatils COV.

La société AURYS, située à Carentan (50), est filiale du groupe SAINT GOBAIN et fait partie de l’industrie du verre. Elle est spécialisée dans le revêtement et la décoration de verre plat (miroirs, glaces).

Le site comprend un atelier d’application de laques et vernis et un atelier de sérigraphie.

Les laques, vernis et encres utilisés sont des produits contenant des solvants dont l’application engendre des émissions atmosphériques de Composés Organiques Volatils (COV), qui sont nuisibles pour l’environnement.

Lire la suite »

Domaines d’intervention

Réalisation de pré diagnostics et diagnostics des  » pollutions atmosphériques des sources fixes  » suivant cahier des charges de l’ADEME.

Objectif : établir une étude critique et comparative des différentes solutions techniques envisageables pour diminuer les émissions de Composés Organiques Volatils COV (taux d’aide de l’ADEME 50 %).

Étude de faisabilité (convention ADEME)

Objectif : réaliser l’étude approfondie indispensable à la définition d’une solution technique préalable à l’investissement conduisant à une réduction des émissions de Composés Organiques Volatils COV (taux d’aide de l’ADEME 50 %).

Étude du contexte réglementaire présent et futur de l’entreprise

Objectif : connaître les contraintes réglementaires à court et moyen termes, propres au site étudié. Mise en conformité dans le cadre de l’ISO 14001.

Étude de l’impact d’un nouvel investissement sur le classement réglementaire du site

Objectif : identifier les conséquences d’un investissement par rapport à la réglementation des ICPE (nouvel arrêté d’autorisation, passage d’un régime de déclaration à un régime d’autorisation etc.).

Intervention dans la réalisation de dossier de demande d’autorisation

Objectif : vérifier et valider les niveaux de contraintes imposés par l’administration.

Rédaction de cahiers des charges de consultation pour la réalisation des mesures de rejets de Composés Organiques Volatils COV

Objectif : connaître les niveaux des émissions de Composés Organiques Volatils COV canalisées et en ambiance de travail. Sélectionner un partenaire agréé pour la réalisation d’une campagne de mesures optimisée.

Réalisation du bilan matière COV (Plan de Gestion des Solvants PGS) : entrées et sorties de processus

Objectif : quantifier les entrées et les sorties de COV (émissions canalisées, fugitives, diffuses). Positionner les résultats obtenus par rapport aux seuils réglementaires.

Élaboration du schéma de maîtrise des émissions (SME) et du plan de gestion des solvants (PGS).

Objectif : Préciser les entrées et les sorties de solvants et définir l’objectif de réduction des émissions globales à atteindre pour respecter la réglementation.

Évaluation des risques chimiques et incendie (volets hygiène et sécurité)

Objectif : identifier les produits chimiques utilisés et déterminer les risques chimiques et incendie afférents. Mettre en place les mesures de prévention afin de maîtriser les risques pour les opérateurs (étude santé dans le cadre des dossiers ICPE). Travail en collaboration avec les médecins du travail et les Comités d’hygiène et de sécurité et des conditions du travail (CHSCT).

Étude des solutions de réduction des pollutions à la source des émissions de Composés Organiques Volatils COV

Objectif : atteindre les seuils réglementaires d’émissions par l’étude approfondie des possibilités d’élimination en amont des sources de pollution dans les procédés de fabrication (comprenant la mise en œuvre de  » technologies propres « ).

Rédaction des cahiers des charges de consultations pour les équipements de traitement des rejets canalisés de Composés Organiques Volatils COV 

Objectif : définir les besoins de l’entreprise. Préciser les résultats à atteindre.

Analyse technico-économique des offres des fournisseurs d’équipements de traitement des COV

Objectif : identifier la solution la mieux adaptée à l’activité du site étudié. Optimiser les coûts d’investissement et de fonctionnement

Mise en place du financement

Objectif : minimiser les coûts pour l’industriel par l’obtention d’aides à la décision et à l’investissement (ADEME, OSEO, FRAC).

Montage de dossiers ADEME, FRAC et OSEO

Objectif : dans le cadre de projets innovants, obtenir une aide et un accompagnement de l’ADEME et/ou de OSEO dans les phases de validation de la faisabilité du projet et de développement du nouveau procédé. Mise en place de FRAC.

Suivant »